Dans les médias

Les violences conjugales sont de plus en plus présentes dans les médias, les tabous se dissolvent et tout support de communication est mobilisé pour lutter contre ce fléau...

Vous avez lu ou vu des choses qui vous ont touchées ? N’hésitez pas à nous le faire partager ! Nous compléterons ce recensement ni exhaustif ni définitif.

UN GUIDE SUR LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES A DESTINATION DES MÉDECINS LIBERAUX

 "En élaborant ce nouveau guide sur le modèle du précédent qui traitait du thème de l'enfance maltraitée, l'Union Régionale des Professionnels de Santé des Médecins Libéraux de PACA a voulu informer les confrères en particulier mais aussi tous les professionnels de santé sur les violences faites aux femmes, en soulignant la gravité et en insistant sur les dispositifs existants pour une meilleure prise en charge.

Les principaux partenaires tant médicaux (élus de l'URPS ME PACA, Conseil de l'Ordre des Médecins du Var), qu'institutionnels (agence Régionale de Santé PACA, Protection Maternelle Infantile des Alpes Maritimes, Parquet de Marseille) et associatifs (SOS Viol et SOS Femmes 13) concernés ^par cette thématique ont travaillé ensemble et ont mis en commun leurs expériences afin d'apporter une réponse adaptée.

LIRE LA SUITE ICI          Telecharger le guide

 

.

Dans les livres

Nous vous proposons bien évidemment de lire l’ouvrage de Mohamed KARA dont nous avons collaborer à la réalisation, à l’occasion du trentième anniversaire de l’association :

KARA, Mohamed. Un itinéraire…à suivre. Réflexions autour des violences conjugales, 2006. Le temps du bilan, une approche précise et complète des violences conjugales.

Un itinéraire...à suivreMary Bin- Heng, Framboise Cherbit et Edith Lombardi. Traiter la violence conjugale. Parcours pour une alternative. Ce livre nous parle de rencontres entre accueillantes, professionnelles de centres d’hébergement et femmes accueillies. Celui-ci tente de rendre compte de l’histoire, la mise en place, le déroulement d’autant de femmes, de parcours, qui ne peuvent trouver une issue à la violence sans soutien. Un point d’appui pour les praticiens du travail social.FRANCEQUIN, Ginette, et Collectif. Tu me fais peur quand tu cries, sortir des violences conjugales, Erès, 2010. Dans la diversité de leur approche les auteurs, chercheurs ou professionnels, donnent à comprendre les sources de la violence et questionnent, sous différents angles (historique, culturel, juridique, social) les problématiques qui traversent la question des violences conjugales.WELZER- LANG, Daniel. Les hommes violents, Payot, 2005. L’auteur présente ici le résultat de plusieurs années de recherche, dans le cadre d’un doctorat en anthropologie, et de militantisme au Centre pour hommes violents de Lyon. Entre 300 et 400 témoignages d’hommes de différents milieux, mais de femmes également car « les hommes parlent, partout, tout le temps [...] mais ils parlent peu d’eux, de leurs sentiments, de leur vie personnelle »AMNESTY INTERNATIONALE. Les violences faites aux femmes en France, une affaire d’état, Autrement, 2006. Les violences faites aux femmes demeurent l’un des plus grands scandales en matière de droits humains. Pour la première fois, Amnesty International analyse la réponse de l’État en France, et rappelle que les autorités ont la responsabilité et l’obligation, non seulement de sanctionner les auteurs, mais aussi de tout mettre en oeuvre pour prévenir ces violences et s’assurer que les victimes puissent bénéficier des réparations adéquates.

Les violences faites aux femmes en France, une affaire d'étatCOLLECTIF DE FEMMES et BOUDOUL Liseron. Nous, Femmes battues entre espoir et désespoir, Hugo et Compagnie, 2006. Livre de témoignages de femmes victimes de violence conjugale qui ont voulu rompre le silence, par solidarité avec les autres victimes et par volonté d’informer.OCKRENT, Christine, et Sandrine TREINER. Le livre noir de la condition des femmes, XO, 2006. Le Livre noir de la condition des femmes nous offre, pour la première fois, la photographie de la condition des femmes dans le monde, aujourd’hui. En préambule de sa Déclaration de 1993, l’ONU proclame l’urgence de l’application aux femmes des droits et principes du genre humain : SECURITE, INTEGRITE, LIBERTE, DIGNITE, EGALITE. Cinq mots pour résumer ce qui devrait être garanti aux femmes, en ce début de troisième millénaire.Matwies, Frédéric. Il y avait un monstre en moi, Michalon, 2011. Un livre témoignage choc, écrit par l’auteur qui a brutalisé pendant dix ans sa compagne avant de guérir de ses démons. 

Emissions de radio

BEDOUET, Alain. « Un couple, des coups... Femmes battues, violences conjugales : comment en sortir ? », Le téléphone sonne, France Inter, 24/ 11/10. Des témoignages percutants, des conseils de professionnels... plus d’une heure de discussions très enrichissantes, au coeur du fléau.

Sites internet

vivreaboutdesouffle.com site Canadien proposant une animation autour de la métaphore de cette femme qui lutte contre la noyade. Une mise en scène poignante dans laquelle le spectateur est témoin et confident de cette victime complétement désemparée face à la situation.

violencesfaitesauxfemmes.com et stop-violences-femmes.gouv.fr. Sites institutionnels dans lesquels trouver de nombreuses informations, notamment sur la lutte contre les violences faites aux femmes.

Les spots publicitaires

AUDIARD, Jacques. La voix, 2007. Un spot qui démontre la puissance des violences psychologiques exercées sur une partenaire, dans une relation faite de violences conjugales.

DAHAN, Olivier. Ne restons pas muets face aux violences conjugales, TBWA/Paris, 2008. Un spot publicitaire qui dénonce le lourd silence qui pèse sur ce sujet, au péril de nombreuses victimes.

RABES, François, et DUTERTRE, Félicie. « Je t’aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout… », 2005. Parce qu’à partir du moment ou il y a violences conjugales ce n’est plus de l’amour... Pourquoi ? la mort n’est jamais loin.

Opérations de street marketing

Des actions ponctuelles et percutantes dissimulées dans la ville...

Auteurs inconnus, Chine, 2009. Des visuels de femmes battues ont été collés sur les portes vitrées de grands centres commerciaux et de grands bureaux des quartiers des affaires. La main de la personne qui ouvre la porte arrive juste au niveau de l’oeil abimé. C’est une action simple, néanmoins l’interaction avec le spectateur est rapide.

Street marketing, Chine

Agence Mccann Erickson pour l’Amnesty Internationale, « si vous ne dénoncez pas les violences conjugales, vous devenez complice d’un crime », Portugal. Mise en place d’un savon rouge dans les toilettes publics: les violences conjugales, on s’en lave encore les mains. Quand le spectateur se voit endosser le rôle de coupable, pour mieux y réfléchir.

Campagne pour Amnesty International 

Campagnes d'affichage

De nombreuses affiches sont diffusées chaque année en France. Au delà du redondant portrait de femme bléssée, voici une sélection de visuels :

Agence BETC EURO RSCG Paris, « Je t’abîme», 2009. Un simple jeu de mots qui pointe du doigt la complexité et le paradoxe des violences au sein du couple.

"Je t'abîme"

Laurent Dupuis et Sébastien Perrault, « Les bons sentiments ne sauraient excuser les mauvais comportements »,  2006. L’accent est mis sur le silence, le contrôle et l’opression de l’homme violent sur sa partenaire.

Bons sentiments et mauvais comportements

Agence de publicité DDB, campagne de sensibilisation institutionnelle. Illustration sur un ton ironique qui vient dénoncer les apparences, une situation anormalement banale.

Campagne institutionnelle

Amnesty Internationale, 2010. Une femme assimilée à un punching ball sur lequel on se défoule et ce, même dans un milieu social aisé.

Affiche Amnesty International

Films

Quelques longs métrages aux scénarios émouvants, embarquants le spectateur dans l’univers sombre des violences conjugales :Chilowicz François, « Des hommes en vrai», 2009. Ce film est la rencontre avec 6 hommes qui, à un moment donné de leurs vies, se sont interrogés sur la difficulté d’être un homme, aussi bien en amour qu’en paternité.

Chilowicz François, « Violences conjugales en guise d’amour», 2006. 7 femmes et 3 hommes s’interrogent sur les mécanismes qui ont permis la confusion des genres, entre l’amour et la violence...